Il ne faut pas s'effrayer de la multiplication des implants car les ancrages multiples et surtout postérieurs constituent la clé du succès à long terme. La nature nous a donné 14 dents et bien plus de 14 racines par maxillaire, nous ne ferons pas mieux qu'elle mais nous courons à la catastrophe mécanique si nous sous-équipons.
L'oeil averti remarquera la présence d'un type d'implant particulier, les implants à plaque. Ces implants permettent d'équiper des patients qui ne pouvaient pas être traités jusqu'à ce jour. Ces implants ne sont pas encore recouverts d'os, les radiographies ayant été prises juste après la chirurgie implantaire. Mais nous savons qu'une fois équipé par ces implants, l'os va se régénérer et même croître sous la fonction.
Il est inutile de chercher ces implants dans un catalogue du commerce implantaire, ils sont, pour l'instant, uniquement disponibles pour les praticiens qui ont montré leur dextérité lors de leur formation en implantologie basale.